Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

L'ALUMINIUM

February 3 2013, 08:16am

Difficile de l'éviter, il y en a quasiment partout. Depuis 1970, il est au cœur des polémiques. La plus récente est sa présence dans les déodorants . Dans le doute, certains fabricants l'ont déjà supprimé.

Peut-on bannir l'aluminium de notre quotidien ? Cela semble difficile, car 90 % de nos aliments disparaîtraient de nos placards. Céréales, thé, café, laitues, radis, épinards en contiennent naturellement .

La pierre d'alun dont on nous vante ses vertus naturelles est composée de sulfate d'aluminium et de potassium.

Il faut rester vigilant et réduire la dose hebdomadaire qui, établie à 1mg /kg de poids corporel, atteint fréquemment les 1,5mg/kg à 2,3mg/kg.

Je vous propose de cliquer sur les liens suivants :

UN LIVRE :

Virginie Belle a écrit un ouvrage afin d'en savoir plus sur le sujet.

« Quand l'aluminium nous empoisonne ».

             amazon.fr 17,33 €

amazon.fr 17,33 €

PRESENTATION DE L'EDITEUR :

Quel est le point commun entre l’eau du robinet, le fromage, les biscuits, les crèmes nourrissantes, le fond de teint, le rouge à lèvres, les déodorants, le lait en poudre, les vaccins, les œufs ? Tous ces produits contiennent de l’aluminium. Une substance nocive, révèle cette enquête exclusive et exhaustive. Quel est le point commun entre Alzheimer, Parkinson, l’épilepsie, l’anémie, la fatigue chronique, le diabète, la myofasciite à macrophages, l’asthme ? Toutes ces maladies mettent en cause de trop fortes doses d’aluminium. Or ces doses sont sous-estimées par les autorités sanitaires. Que dire des vaccins obligatoires (diphtérie, tétanos, poliomyélite) imposés aux enfants dont la totalité concentre jusqu’à 8 mg d’aluminium alors que le seuil critique s’établit à 1,5 mg par dose ? Que penser du « syndrome de la guerre du Golfe », dont souffrent plus de 175 000 soldats, qui ne serait pas dû aux gaz eux-mêmes, mais aux batteries de vaccins préventifs que ces hommes ont subis ? L’auteur a rencontré des témoins qui pour la première fois brisent la loi du silence. Cette enquête s’appuie aussi sur les conclusions récentes des plus grands spécialistes de la santé : le Comité consultatif mondial de l’OMS, les recherches de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, du Comité supérieur d’hygiène publique de France, de la Direction générale de la santé, et de nombreuses études scientifiques internationales.

BIOGRAPHIE DE L'AUTEUR :

Virginie Belle est journaliste. Elle a notamment travaillé au Parisien et à France-Soir.

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

  • Sources :

  • mes recherches de sujets – mes lectures

  • Modes et Travaux : Isabelle Louet

  • informationhospitaliere.com

  • e-sante.fr

  • amazon.fr

  • ayla7513.free.fr

L'ALUMINIUM

Comment on this post