Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Posts with #legendes

DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR

August 6 2014, 07:40am

Posted by clgcreationv2

Manao ahoana Tompoko, voici trois contes  de mon île .

Manao ahoana Tompoko, voici trois contes de mon île .

- Le serpent et la grenouille

- Le chat et le ras d'eau

- Ranoro

  • LE SERPENT ET LA GRENOUILLE
DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR
DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR

Un jour, un serpent et une grenouille se rencontrèrent.

- Où allez-vous ainsi, vénérable frère ? demanda la grenouille.

Le serpent répondit avec colère :

- Je vais tout droit mon chemin.

Le serpent n'ajouta rien, mais la grenouille, qui était très curieuse et très bavarde, demanda

encore :

- Pourquoi changez-vous de peau de temps en temps ?

- Pour me faire beau, grogna le serpent.

- Et pourquoi vos yeux sont-ils à fleur de tête ?

- Parce que je suis une grenouille de la plus belle espèce, dit-elle.

- Et pourquoi tenez-vous la bouche si grande ouverte ?

- Parce que j'ai toujours des messages à porter, et que je prends part à beaucoup de conversations.

- Et que faites-vous tout le long du jour ?

- Le soir je chante. A minuit j'appelle : " Qui va là ? ". Le matin, je crie : " Qui êtes-vous ? "

- Eh bien ! je vais vous tout le long du jour ?

- Le soir je chante. A minuit j'appelle : " Qui va là ? ". Le matin, je crie : " Qui êtes-vous ? "

  • Eh bien ! je vais vous faire voir qui je suis! dit le serpent et, ouvrant la bouche, il avala la pauvre grenouille.

Et c’est depuis ce temps-là que les serpents poursuivent les grenouilles et les mangent.

DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR
  • LE CHAT ET LE RAT D'EAU (1)

(Betsimisaraka

DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR
DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR

Le père des chats se trouvant, un jour, au bord d'une rivière, qu'il

voulait traverser pour se rendre sur la rive opposée, demanda au rat

de lui faire passer l'eau.

Arrivé au milieu de la rivière, le rat qui portait le chat sur son dos, se dérobe et le fait plonger. Le chat gagna la rive à grand-peine. Ayant touché terre, il réunit ses

enfants et ses petits enfants : « Voilà ce que m'a fait le rat, leur

dit-il; c'est une insulte qui vous atteint tous. Aussi pour nous

venger, détruisons cette race maudite et chaque fois que l'un de ses

représentants se trouvera sur notre passage, mangeons-le, tuons-le

(2). »

(1).Recueilli à Mananjary (côte sud-est de Madagascar), où il m'a été

raconté par une femme Betsimisaraka.

(2).L'expression 'mangeons-le, tuons-le', s'emploie à l'égard de tout

ennemi, homme ou bête, dont on a juré la perte. Elle s'applique

souvent, dans les discours officiels, à ceux qui menacent ou

menaceraient la paix du royaume.

  • RANORO
DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR

Il y a des siècles, au temps du peuple légendaire, les Vazimba, qui furent les

ancêtres des malgaches, il existait, dit-on, des ZAZAVAVINDRANO ou des Filles de l'Eau.

Or un jour, Andriambodilova, tandis qu'il se reposait au bord de la Mamba,

aperçut au milieu de la rivière une merveilleuse jeune fille assise sur un

rocher.

Il resta muet d'admiration devant tant de beauté. Ses cheveux étaient si longs

qu'ils trempaient dans l'eau et ses yeux si grands, qu'ils semblaient refléter

tout le paysage.

Elle rêvait, le regard perdu vers Analamanga, "la forêt Bleue", où est bâtie,

à présent, Tananarive.

Andriambodilova contemplait la ravissante créature sans oser bouger ni parler.

Mais voulant tout de même lui exprimer son admiration, il se mit à chanter. Il

avait une jolie voix très douce et le chant monta vers le ciel bleu où passait,

lentement, un vol de Vorompotsy (héron blanc).

La belle aux longs cheveux, après avoir écouté pendant quelques instants,

plongea et le jeune homme, déçu, resta longtemps les yeux fixés sur le rocher,

en l'appelant en vain.

Pendant plusieurs jours, Andriambodilova revint à la même place et à la même

heure. L'Ondine était là, comme fidèle au rendez-vous, mais dès qu'il

l'appelait, elle disparaissait.

Il décida alors d'user d'un stratagème et un matin, nageant sans bruit entre

deux eaux, il s'approcha de la roche où semblait dormir l'Ondine et saisit une

de ses longues mèches qui flottaient sur l'eau comme de souples algues.

Elle ouvrit de grands yeux étonnés et voulut plonger, mais le jeune Vazimba

n'avait pas lâché prise et elle ne put bouger. Il monta alors sur la roche, à

côté d'elle.

- Je ne m’enfuirai pas, dit-elle et sa voix était aussi douce que son regard.

Ne tire plus sur mes cheveux, tu me fais mal. Que me veux-tu?

-Dis-moi quel est ton nom? Je ne peux plus vivre sans toi. Veux-tu être ma

femme?

- je m'appelle Ranoro, fille d'Andriantsira (le seigneur -du-sel); j'habite le

fond de la rivière avec le peuple des Ondes, dans les Grandes Cavernes où l'eau

ne pénètre pas. C'est le plus beau pays du monde, mais moi aussi je t'aime et je

veux bien rester sur la terre. Si j'ai plongé plusieurs fois, ce n'était que

pour t'éprouver, car lorsque l'amour n'est pas partagé, il est comme un fleuve

tari. Emmène-moi dans ta case, je serai ta femme, mais à une condition, c'est

que tu ne prononces jamais devant moi le mot "sel".

Andriambodilova promit et, tout à son bonheur, il emmena sa fiancée dans la

belle case qu'il possédait, un peu à l'écart du village. Et tandis qu'elle

marchait, Ranoro releva ses cheveux pour qu'ils ne traînent pas dans la

poussière.

Les années passèrent et ils étaient heureux, ils eurent beaucoup d'enfants.

la suite de la légende Vazimba :

Un matin, Andriambodilova décida de s'absenter toute la matinée pour retourner son champ.

Avant de partir, il recommanda à Ranoro d'attacher le veau car il désirait le sevrer et traire la vache à son retour.

Mais Ranoro, qui était très étourdie, se trompa et attacha le veau par la queue, puis rentra dans la maison. Cela n'était pas du goût du jeune animal et il se débattit si bien qu'il se détacha. Après quoi, il n'eut rien de plus pressé que d'aller rejoindre sa mère et de boire tout le lait.

Lorsque Andriambodilova revint des champs, il aperçut de loin le veau qui gambadait autour de la vache. Il se mit dans une grande colère et la colère, chacun le sait, est une bien mauvaise conseillère .

-Tu n'es bonne à rien ! cria-t-il. Tu ne seras toujours qu'une Fille-du-Sel.

A peine eut-elle entendu le mot fatal que, même sans prendre le temps le temps d'embrasser ses enfants.

Ranoro courut vers la rivière et plongea.

Andriambodilova cria :

- Mais taisez-vous donc, Enfants-du-Sel.

Ce n'est certes pas cela qui arrangea la situation car Ranoro ne revint plus jamais sur la terre.

On raconte cependant qu'elle se montrait en songe à son mari et à ses enfants pour les conseiller.

Elle se montrait aussi aux gens du pays et leur aurait dit :

- Si vous vous souvenez de mes bienfaits, je continuerai à vous protéger et si vous venez à la Maison de pierre où je me suis réfugiée, je vous aiderai.

L'endroit où, d'après la tradition, Ranoro se serait jetée dans la rivière est devenu sacré. C'est au village d'Andranoro près de Tananarive que se trouve "la Maison de pierre", lieu du pèlerinage.

Cette Maison de pierre est une grotte pleine d'eau, près d'un grand rocher où elle aurait déposé son lamba avant de disparaître.

Tous ceux qui passe, invoquent Dame-Ranoro-la-Sainte. Son intervention est, dit-on, très efficace en toutes circonstances.

Mais, ce n'est pas moi qui suit le Menteur..

Misaotra indrindra, pour avoir lu mes contes. A bientôt pour d'autres légendes !

Misaotra indrindra, pour avoir lu mes contes. A bientôt pour d'autres légendes !

DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR
  • Petit plus :

Ci-dessous la grotte de pierre pleine d'eau, près d'un rocher ou Ranoro, fille de l'eau, aurait déposé son lamba, avant de disparaître.

DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR
DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR
DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR

Sources :

  • mes idées – mes recherches - mes lectures
  • icone-gif.com
  • cambegoulles.com
  • sonnette.centerblog.net
  • dinosoria.com
  • bellaminettes.com
  • aefe-ien-madagascar.mg
  • tecfa.unig.ch
  • photos de la grotte : site de
  • fianakavianatrrf.e-monsite.com
  • vocabulaire
  • Manao ahoana Tompoko.
  • Bonjour monsieur/madame.
  • Misaotra indrindra
  • Merci beaucoup
DES CONTES – DES FABLES DE MADAGASCAR

See comments

LE CONTE DE DEUX FEES

August 2 2014, 15:20pm

Posted by clgcreationv2

Bonjour, je vous propose de lire ce « Conte des Deux Fées »

Bonjour, je vous propose de lire ce « Conte des Deux Fées »

Il était un état en dehors du temps, un pays où se trouvait des montagnes hautes, extraordinairement hautes, à tel point que du sommet de la plus haute, on pouvait se croire dans le ciel tant on avait l'illusion d'en être prêt.

Cet endroit particulier se nommait le Palais de Brocart ! Qu'avait-il de si étonnant ce palais pour que beaucoup de monde encore actuellement ne l'oublie pas ?

C'était un édifice tout de blanc vêtu qui offrait ses nombreuses pièces et dépendances à deux charmantes personnes, deux petites chinoises : les Fées Célestes...

Que faisaient-elles ainsi en ce lieu si peu fréquenté, en cet espace si froid enveloppé de neiges éternelles ? Elles appartenaient à une famille noble qui avait été obligée de les laisser à l'Empereur du Ciel afin de racheter leurs multiples fautes. Elles étaient arrivées un jour en cette forteresse du bout du monde et leur Maître leur avait adjoint un travail assez fatiguant en soi : celui de tisser à jamais les nuages qui parcourent le ciel du monde. Pour accomplir cette tache, elles devaient se tenir au plus près de cette atmosphère ouateuse et attraper les fils pour en effectuer de beaux ouvrages cotonneux et doux.

Mais ces deux petites poupées, ces filles du Soleil Levant sont-elles heureuses au moins en ce lieu assez sinistre ma foi ? Car outre la solitude, le froid et les vents étaient leur quotidien. Les hurlements des souffles divins se déchaînaient autour d'elles et ne leur donnaient pas de répit, un repos pourtant bien mérité. Tout au long des jours et des nuits, elles se recroquevillaient ensemble pour ne pas devenir folles des cris hululants dans tous les coins de la maison-forteresse. Elles étaient assises l'une contre l'autre et tissaient, entrecroisant sans cesse les fils ténus puis tendus pour pratiquer de la belle ouvrage.

Seulement, un jour, lasses de toujours accomplir le même labeur (commande céleste de huit nuages, toujours identiques, l'un sous forme d'une enclume et d'un marteau et les autres bien moutonneux , elles décidèrent de se sauver, de s'enfuir par-delà les vallons et ravins aux profondeurs insondables. Il faut bien croire que chaque jour, faire les mêmes gestes, boire le même nectar, se retrouver avec les mêmes serviteurs, être dans la même grande solitude, cela puisse les agacer prodigieusement. Elles possédaient pourtant tout ce qui leur était indispensable et même superflu : des vêtements éclatants avec de belles couleurs vives et pastels, de la bonne nourriture diététique afin qu'elles gardent une ligne de sylphide, et pour se sentir bien dans leur travail ,une musique sereine aux instruments 'fluidiques' offrant des sons harmonieux...

Pour ce faire, il leur était facile de saisir le bon moment, l'instant propice pour fomenter leur révolte... Lors de l'anniversaire de leur Maître, l'illustrissime Empereur du Ciel, lui et tous ceux qui le servaient, envahissaient les salles impériales et buvaient tout à loisir : elles savaient que ce serait à cette occasion-là qu'elles partiraient, faisant ainsi faux bond à leur charmante compagnie. Ce jour fatidique arriva et tout se déroula au mieux pour nos deux petites demoiselles si laborieuses et bien malines. Elles eurent l'extrême patience d'attendre que tous soient dans un état second, tant ils avaient forcés sur la boisson et se faufilèrent vers la fameuse Porte du Sud, porte de leur délivrance gardée par des soudards bien eméchés, accès direct aux routes terrestres.

Dès que nos deux petites Fées Célestes furent au-dehors, elles respirèrent enfin : le souffle de la liberté les environnait : le rouge se mit à leurs joues, le rire pour la première fois surgit de leurs lèvres, les surprenant toutes deux : elles revivaient enfin ! Pour leur donner plus de chance en leur fuite éperdue, elles décidèrent de se séparer. L'une irait vers le Sud et l'autre au Nord, se donnant comme ligne de conduite, celle d'assister les autres. Après s'être embrassées très fort, toutes deux bien fortement émues, elles prirent deux chemins, ceux de leur Destinée. Chemin faisant, elles rencontrèrent deux très vieilles femmes sur leur route, l'une du Sud et l'autre du Nord.

Séparées mais toujours formidablement en contact émotionnel, elles aidèrent et assistèrent du mieux qu'elles pouvaient ces deux personnes. Ces dernières, très usées par leur vie et solitaires les remercièrent pour leur secours bienvenus. Le teint diaphane, presque transparent des deux petites fées disparut pour devenir 'vivant' rose comme la fleur de lotus au milieu des eaux. Sur la Terre, elles se plaisaient beaucoup car elles diversifiaient leur travail, mais le temps déroulait bien plus vite son tapis d'heures, de jours, de semaines, de mois, d'années que sous la voûte dite 'céleste' ! Cent ans sur Terre équivalait à sept jours au Ciel... Seulement voilà, les festivités finies au bout d'une bonne semaine, leur Maître, l'Empereur du Ciel, se rendit compte de leur départ et se mit à les chercher : elles étaient introuvables !

Il eut beau tempêter, gronder, hurler : rien n'y fit ! Pourtant, il lui fallait d'urgence un nuage d'orage ! Cela faisait longtemps qu'il n'avait plu et il était dans l'obligation de tenir un certain équilibre terrestre. A force de chercher, des serviteurs un peu plus zélés que les autres revinrent lui dire qu'elles s'étaient sauvées par la Porte du Sud, restée grande ouverte. L'Empereur du Ciel quand il apprit la nouvelle entra dans une colère abominable, lui si calme d'habitude, devint terrible et lâcha une phrase sèche et dure de ses lèvres au langage fleuri : 'si elles ne reviennent pas sous les deux prochains jours, la Terre entrera dans une sècheresse de presque cent années !

Du Ciel descendirent alors des messagers impériaux, sortes d'anges casqués et retrouvèrent en bien peu de temps les deux petites Fées Célestes vieillies. Malgré leurs refus premiers, elles furent contraintes à revenir auprès de cet Empereur si puissant ; têtes basses, elles reprirent la voie inverse, le coeur brisé de quitter cette Terre si belle. Avant de repasser la Porte du Sud qui pour elles, incarnait une porte de prison maintenant, elles demandèrent une dernière faveur, celle de regarder une ultime fois derrière elles ! Cela leur fut accordé et elles prirent dans leurs vastes manches leurs seuls objets de valeur : deux miroirs ! Elles les jettèrent, ces miroirs de bois face à elles dans le plus profond des ravins qui n'avait pas de fond... De ce geste, elles voulaient sauvegarder une certaine image de ce territoire si naturellement beau et majestueux...

Les miroirs descendirent alors en scintillant, émettant de petits cris stridents, telles des âmes tourmentées et mélancoliques, tournoyèrent un instant qui sembla durer une éternité pour finalement se transformer en deux immenses lacs de montagne, lacs enchantés qui offrent des eaux limpides et reflettantes... jusque tout en haut de ce palais blanc qui les garderait prisonnières. Elles eurent ainsi à jamais les reflets merveilleux de la terre, de ses montagnes, de ses forêts, de ses arbres, de cette vie si paisible et charmante qui leur manquait tant... Tels deux miroirs, elles eurent leurs peines infinies soulagées de moitié et, se plurent à venir les contempler quand ,pour elles, le temps se montrait insupportablement long... en ce palais si lisse... trop calme... à leur goût !

Depuis ce temps, elles regardent en bas ce monde, si entier, si complexe mais si magnifiquement à leur image ! Toutes en douceur, en une éternelle éternité, elles continuent d'aimer, d'apprécier cette terre d'en bas... tout en tissant jour après jour les nuages si molletonneux, courant dans le ciel d'azur ! A chaque fois que vous regardez un nuage, faites un voeu d'amour et d'amitié, cela les rendra heureuses de n'être point oubliées, elles qui aiment tant notre vie... recluses mais contentes de leur oeuvre qui n'a jamais été que de l'altruisme ! Les deux lacs sont visibles l'un en Chine (le grand lac occidental) et l'autre vers Hanoï... Leurs âmes immortelles parfois les hantent telles deux Fées Célestes résolument ... Terrestres ! Aimons-nous comme elles nous aiment... entièrement !

Aylcée

Quel magnifique conte emprunté sur le site « Chine-informations.com ».

Faites votre voeu d'amour et d'amitié !
Faites votre voeu d'amour et d'amitié !

Faites votre voeu d'amour et d'amitié !

  • PETIT PLUS :

- Fil ténu: fil très mince très fin.

- Brocart: C'est une étoffe de soie rehaussée de dessins brochés d’or et d’argent.

Ce terme « brocart » a souvent été appliqué à des soieries brochées richement décorées.

LE CONTE DE DEUX FEES

Sources :

  • mes recherches – mes lecteures
  • wikipedia.org
  • chine-informations.com
  • angeoudemongif.centerblog.net
  • chezcolombes.com
  • lescreasdekaty.centerblog.net
LE CONTE DE DEUX FEES

See comments

UN BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)

June 25 2014, 08:00am

Posted by clgcreationv2

  • L'OUDJAT :

    C'est un œil protecteur, symbole de plénitude de réussite représentant l'oeil du dieu faucon Horus.

    C'est un porte-bonheur.

    Il aide à contrer le mauvais œil et les envieux dit-on !

    Oudjat signifie complet.

    Cet oeil est constitué de 6 éléments représentant des fractions.

UN  BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)
UN  BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)
  • Je vous propose de lire l'histoire de l'oeil oudjat en cliquant sur ce lien.

Chacun sait que le mauvais œil représente celui ou celle qui ne peut regarder autrui sans convoiter ce qu'il possède. Alors, à titre de préventif, mieux vaut porter, une amulette, un pendentif , bref un contre-pouvoir.

  • En conclusion :

Protégez-vous bien ! car le bonheur que l'on convoite est de courte durée, et si vous ne prêtez pas attention, le malheur si sournois a vite fait de frapper.

Renforcez votre besoin de protection !

UN  BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)UN  BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)
  • Un site à explorer :

Voilà une analyse passionnante sur les bijoux que nous portons, qu'ils soient précieux ou fantaisistes, ils en disent long sur notre personne.

  • Voici un autre site à visiter pour les enfants :

Des contes pour tous les âges et pour les enfants non voyants.

Vous pourrez lire le conte « Horus, le Dieu œil de Faucon »

Et en plus une rosace à colorier est proposée.Cliquez sur le lien pour télécharger la rosace.

UN  BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)UN  BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)
UN  BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)

Sources :

  • mes idées – mes recherches –
  • mes lectures
  • dcode.fr
  • jweel.com
  • ecoute-mes-histoires.com
  • juju58.centerblog.com
  • pendentifs museedumonde.com
UN  BIJOU PORTE-BONHEUR – UN BIJOU PROTECTEUR (1)

See comments

S'HABILLER ET SE DESHABILLER

February 5 2014, 14:52pm

Posted by CLGCREATIONV2

Ce n'est rien d'extraordinaire, c'est banal, c'est une action quotidienne qu'il est nécessaire d'accomplir chaque jour ; mais attention ! Cette action peut-être conditionnée par la superstition et, devenir un acte pas si anodin que cela, qui permettrait de connaître les évènements futurs de notre destinée.

  • A savoir :
  • Vêtements

- Enfilez un vêtement en commençant par le bras gauche porterait malheur.

- Si le vêtement est à l'envers, de graves difficultés se profilent à l'horizon .

- Si on boutonne sa chemise ou chemisier en décalage avec les boutonnières, on parlera d'une « surprise » un mot bien général.

- Si vous trouvez un bouton, alors là les choses iront bien.

  • Gants :

- Si votre gant tombe, vous ne devez pas le ramasser, attendez que quelqu'un d'autre le fasse car, ce n'est qu'à cette condition que vous éviterez d'être victime du mauvais sort.

- Perdre un gant est de mauvaise augure, mais en trouver une paire est pire encore.

- Si vous avez oublié vos gants chez un ami ou une amie, attendez qu'ils vous soient restitués , car dans le cas contraire, votre amitié serait irrémédiablement perdue.

  • Chaussettes :

Si vous enfilez en premier la chaussette gauche cela annonce une mauvaise journée ; mais vous pouvez en supprimer les effets si, tout de suite après , vous faites attention à enfiler en premier votre chaussette droite.

- Si vous mettez deux chaussettes différentes ou un vêtement à l'envers cela vous protègera des maléfices des sorcières,encore faut-il en trouver !

- Porter quelque chose de rouge éloigne le danger du mauvais œil.

-Les trous dans les chaussettes faisaient autrefois l'objet de divination :

1 trou au niveau du pouce annonçait de grandes dépenses à venir

sur le côté, des problèmes économiques dus à l'épouse.

dans la plante du pied on connaîtrait la pauvreté prochaine .

  • Chapeau :

Savez-vous que poser un chapeau sur le lit est mauvais signe. L'origine de cette superstition, viendrait du fait que lorsque le médecin rendait visite à un patient, il posait son chapeau sur le lit.

Voici quelques superstitions du « Grand livre des superstitions de M.Centini », spécialiste des traditions populaires.

S'HABILLER ET SE DESHABILLER
S'HABILLER ET SE DESHABILLER

Sources :

  • mes recherches – mes lectures
  • Le grand livre des superstitions de M.Centini
  • ayla7513.free.fr
  • decitre.fr
S'HABILLER ET SE DESHABILLER

See comments

LE FER A CHEVAL

January 30 2014, 12:29pm

Posted by CLGCREATIONV2

C'est le deuxième porte-bonheur le plus utilisé.

Le fer à cheval , on lui attribue la pouvoir de protection

LE FER A CHEVAL
  • On dit que le fer à cheval est censé porter chance , à celui ou celle qui en possède un !

En général, en ce qui concerne les objets protecteurs, leur valeur est surtout déterminée par :

- leur valeur symbolique

- leur forme

- leur matériau

- leur origine

- le fait que l'objet ait permis à une personne de réaliser un souhait.

Bien sûr,il n'est pas dit que les cinq valeurs doivent être indispensables, néanmoins trois sont nécessaires : la première, la seconde et la quatrième.

Dans le fer à cheval, on parle de sa forme, de sa matière, de son rôle de protecteur auprès de l'animal , grâce à Saint-Eloi, patron du maréchal-ferrant.

LE FER A CHEVAL
  • Il faut faire attention de bien placer le fer d'un côté, et pas de l'autre, avec ou sans clous, branches en l'air ou branches en bas, à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison .

Il faut dire que chacun s'en sert à sa façon , élabore son propre système de superstition et va se convaincre qu'à travers la signification symbolique de l'objet, tout devient possible.

En ce qui concerne le fer à cheval on s'en sert, pour éloigner la foudre, ou les cauchemars .

LE FER A CHEVAL
  • De nos jours il est très difficile de trouver un fer à cheval dans une ville, sur la route, surtout lorsqu'on attend que le feu passe au vert.

Alors, on se procure de faux-fers à cheval, ou bien d'autres faux-objets porte-bonheur ou porte-chance, objets produits en série et dont beaucoup s'en servent pour se protéger, tandis que d'autres, sans trop y croire, accroche le porte-chance aux clés de sa voiture, afin d'être protéger si par malheur un chat noir traversait la rue ou la route.

Autrefois, dans les campagnes, celui qui trouvait par hasard un fer à cheval, pouvait aller le porter chez le forgeron moyennant un peu de monnaie . De la chance finalement !

LE FER A CHEVAL
  • Certains dirons que posséder un objet porte-chance ou porte-bonheur, est un signe de fragilité, que l'on se sent vulnérable, que l'on est victime d'angoisse de peur, car on ne peut pas contrôler les évènements et qu'un porte-bonheur ou porte-chance sert à protéger.

Bien souvent ce simple objet apaise .

L'un des gestes les plus courants, fait par les personnes, même celles qui ne sont pas superstitieuses, pour conjurer le sort, est celui de « toucher ».

En ce qui concerne le fer à cheval :

On dit qu'il ne porte bonheur qu'à condition d'être trouvé par hasard sur un chemin, d'avoir l'ergot tourné vers le sol et de comporter sept trous, quatre sur la branche gauche, trois sur la branche droite.

Il protège du diable lorsqu'il est cloué en forme de C qui est l'initiale du Christ, il doit être face à la porte d'entrée.

D'autres disent qu'il faut l'accrocher vers le haut, afin que ses pouvoirs ne s'échappent pas !

LE FER A CHEVAL
  • Un lien : onde de forme radionique :

Le fer à cheval utilisé en radionique devient un émetteur puissant.

Vous orientez l'ouverture du fer à cheval vers le Nord et placez à l'intérieur le message ou le vœu que vous voudriez voir s'accomplir rapidement.

LE FER A CHEVAL

Un gif porte-bonheur pour vous pourquoi pas ?

LE FER A CHEVAL
LE FER A CHEVAL
  • Conclusion :

Pour mener une bataille contre toute forme de mal, on se sert d'objets, de gestes simples chargés d'énergie symbolique que l'on croit réelle et indispensable pour apporter aide et soutien dans les moments difficiles de la vie.

LE FER A CHEVAL

Sources :

  • mes recherches – mes lectures
  • le petit livre des porte-bonheur
  • le grand livre des superstitions
  • imagefeerique.blogspace.be
  • ettolrubi.meabilis.fr
  • lecoffreauximages.centerblog.net
  • lesjardinsduciel.centerblog.net
  • ayla7513.free.fr
LE FER A CHEVAL

See comments

SIGNE DU SCORPION

October 24 2013, 12:52pm

23octobre au 21 novembre

Nom latin : Scorpius

Planètes: Mars – Pluton

SIGNE DU SCORPION

Vous êtes un symbole de profondeur et de sensibilité.Vous êtes intuitif, déterminé, clairvoyant.

Vous témoignez d'une grande capacité de compréhension, mais vous pouvez aussi vous montrer jaloux et possessif.

Vous êtes secret, vous vivez la vie avec intensité.

Vous êtes associé à la fin de l'automne dans l'année, quand la nature se prépare à la saison de l'hibernation.

- 1er décan : 23 octobre au 2 novembre.

Vous êtes pulsionnel. Il se dégage de vous de l'agressivité. Vous êtes figé, près à l'attaqueIl vaut mieux ne pas se frotter à vous.

- 2ème décan : 3 novembre au 11 novembre.

Vous êtes fuyant, insaisissable, indomptable.

Vous symbolisez l'anticonformisme, l'esprit de révolte provocateur, déroutant ,dérangeant.

Vous avez un caractère impulsif et indépendant.

Votre maître est Uranus.

- 3ème décan : 12 novembre au 21 novembre.

Vous ne représentez plus aucune agressivité.

Vous êtes un scorpion immobile et réceptif.

Vous êtes pourvu d'une intense force psychique.

Vous accordez une place importante à vos sentiments et vos émotions.

Votre maître est Vénus.

SIGNE DU SCORPION

Sources :

  • mes recherches – mes lectures
  • dictionnaire des symboles et des
  • mythes et des légendes
  • le langage des symboles
  • ayla7513.free.fr
SIGNE DU SCORPION

See comments

SIGNE DE LA BALANCE

October 24 2013, 10:59am

23 septembre – 23 octobre

Nom latin : Libra

Planète :Vénus

SIGNE DE LA BALANCE

Vous êtes un signe d'air.

La balance privilégie l'exercice des idées, mais son souci d'équilibre lui permet de trouver un juste milieu entre la rationalité et l'intuition sensible.

La balance incarne l'équilibre entre le corps et l'esprit.

Vous êtes balance et vous avez la réputation d'être perplexe, incertain, balançant sans cesse .

Vous ne parvenez jamais à vous engager , à vous déterminez dans une voie précise.

Le signe de la balance, ne possède pas toutes les caractéristiques que l'on attribue à la Justice.

Le natif de la balance n'est pas enclin à rendre la Justice, mais à faire ce qui est juste.

1er décan : 23 septembre au 2 octobre

Vous êtes soucieux de trouver des compromis et un juste milieu en toute circonstance.

Vos maîtres sont la lune et Vénus.

Vous êtes la balance qui ne pèse et ne juge.

2ème décan : 3 octobre au 13 octobre

Vous êtes la balance dont les deux plateaux sont au même niveau, stables, une vraie balance quoi !

Le maître de votre décan est Saturne.

Vous êtes l'authentique outil de mesure, lorsqu'on observe cette balance, on a un sentiment d'équilibre parfait que rien ne devrait pouvoir troubler.

3ème décan : 14 octobre au 22 octobre

Ici, nous sommes dans l'univers d'un équilibre instable, un mouvement perpétuel balançant sans cesse de droite à gauche et de gauche à droite .

SIGNE DE LA BALANCE

Sources :

  • mes recherches – mes lectures
  • dictionnaire des symboles, des
  • mythes et des légendes.
  • Le langage des symboles.
  • Ayla7513.free.fr

SIGNE DE LA BALANCE

See comments

L'HISTOIRE D'HALLOWEEN

October 4 2013, 06:44am

L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN
Photo Source http://www.witchymama.com

Photo Source http://www.witchymama.com

La célébration de Samhain a été appelée fête d'Halloween .

Le mot HALLOWEEN est un nom anglais .

C' est la contraction de All Hallows-even qui signifie littéralement la veille de la Toussaint.

Cette date d'Halloween vient de la date de la cérémonie celtique de Samhain qui était célébrée dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre et marquait le1er jour de l'année celtique, le début de l'hiver et la fête des morts.

Au 8ème siècle, les moines irlandais qui évangélisaient la Gaule furent confrontés au polythéisme celtique et à la fête païenne du Samhain signifiant en irlandais « affaiblissement » ou « fin d'été ».

Pour contrer cette fête païenne, l'église décida d'établir une date pour une fête chrétienne. Sur la décision de Charlemagne, le 1er Novembre fut choisi pour fêter tous les saints, substituant ainsi les saints aux esprits des morts .

Pendant la nuit d'Halloween, les âmes errantes des morts peuvent revenir sur terre dans leur demeure terrestre, les vivants ont l'obligation de les accueillir .Ces âmes sont chassées du ciel et de l'enfer et, parfois il y a quelques esprits maléfiques qui rôdent.

Cette nuit-là, il est conseillé de ne pas dormir , car les âmes damnées qui errent risquent de nous emporter.Il faut donc agir, tromper la vigilance de ces mauvaises âmes, leur faire peur ou bien les apaiser, en se parant de costumes, de masques, en dansant autour de grands feux, et en circulant avec des lanternes sculptées en forme de montres.

Quant aux citrouilles, fantômes, squelettes, diable, tous sont un symbole d'halloween.

- Les citrouilles :

Elles symbolisent les âmes errantes chassées à la fois du ciel et de l'enfer.Cette coutume de transformer les citrouilles en lanterne viendrait du folklore irlandais. Les citrouilles illuminées sont liées également à la légende de JackO'Lantern, cet homme qui a été obligé d'errer sur terre après sa mort car ni Dieu, ni le Diable ne voulaient de lui.Les citrouilles lui permettaient de retrouver son chemin.

« Quand les les pèlerins écossais et irlandais arrivèrent dans le Nouveau Monde, ils y trouvèrent des citrouilles géantes qui devinrent le symbole des lanternes effrayantes d'Halloween.

Au début du XXe s., une nouvelle coutume a vue donc le jour : c'est la tournée des enfants . Ceux-ci étaient déguisés en personnages effrayants.

Le but, était de récolter bonbons et friandises de maison en maison en criant : » des bonbons ou un sort ».

Puis, avec le cinéma, les films d'horreurs, les fêtes du 31 octobre connurent un immense succès, et sont maintenant sponsorisés par de grandes marques commerciales.

Que doit-on en retenir ?

Que dans les siècles passés ou maintenant, les hommes pendant cette nuit du 31 octobre, ont besoin de se confronter, de défier,de déjouer la la mort. »

- Les fantômes :

Eux, évoquent les esprits des morts qui reviennent sur la terre.

- Les squelettes :

Leur origine provient des reliques de Saints. Reliques vénérées le jour de la Toussaint.

- Le Diable :

Il vient séduire les vivants, pour qu'ils lui rendent hommage et vénération.

L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN
  • SAMHAIN OU L'ORIGINE D'HALLOWEEN

Cliquez sur le lien ci-dessous .

L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN
  • LES MEXICAINS ONT UNE RELATION DIFFERENTE AVEC LA MORT !

Les Mexicains parodient la mort, au milieu de musique, de repas, de boissons. Ils portent d' effrayants masques de squelettes en papier mâché et rient, dansent au milieu des lanternes qui brûlent dans les cimetières, lanternes qui guident le retour des âmes.

Ils dînent sur les tombes, prient pour les défunts, parlent avec eux joyeusement et en musique. Il échangent des friandises en forme de tête de mort, des brioches décorées d'ossements, des galettes fourrées avec un tibia, oui, c'est une autre façon de s'amuser avec la mort, de la singer.

- Images :

L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN
L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN
L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN
L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN
  • HALLOWEEN ET L'IRLANDE :
L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN
  • L'HISTOIRE DE JACK O'LANTERN
L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN

Que vous fêtiez Halloween ou pas, je vous souhaite une bonne journée !

Sources :

  • mes lectures – mes recherches complémentaires
  • Belle : N.D'E.
  • 92.catholique.fr
  • mythologica.fr
  • liberation.fr
  • vampiredarknews.com
  • saveursmexicaines.com
  • burdeos.cervantes.es
  • cocineraloca.fr
  • petitemimine.centerblog.net
  • gratitude-gracegrowth.blogspot.com
  • vitrinemagique.com
  • ayla7513.free.fr

L'HISTOIRE  D'HALLOWEEN

See comments

SIGNE DE LA VIERGE

August 30 2013, 07:30am

- Est un signe de terre.

- Nom latin : Virgo

- Planète : Mercure

SIGNE DE LA VIERGE

- Vous, signe de la Vierge, vous êtes un signe d'application.

- Vous êtes associée au travail de la terre et aux fruits que l'homme peut en tirer.

- Vous symbolisez la labeur, la transformation, mais également la réflexion et le questionnement, c'est-à-dire, le moment ou l'homme étudie la nature pour la plier à ses besoins.

- Vous avez un esprit analytique, souvent critique, et Mercure y contribue pour beaucoup.

- Vous êtes le symbole du sérieux, de la fiabilité.

- Vous représentez la fin des récoltes et la préparation du nouveau cycle des cultures.

- Etes-vous une Vierge sage ou une Vierge folle ?

- Les 3 décans de ce signe vont de la sagesse à la folie mais raisonnablement.

-Vous avez tendance à fixer votre attention sur les détails et, à trouver le grain de sable qui blogue.

- Vous avez le goût de l'analyse qui tourne vers l'obsession parfois , donc une certaine petite folie .

- Mais vous êtes un signe si raisonnable, si organisé dans votre tête, que parfois vous avez besoin de vous livrer à une fantaisie désordonnée ou débridée dans votre vie.

-Vous avez le sentiment d'avoir une personnalité si peu ou si mal structurée que ce sentiment peut vous empêcher de douter de vous.

  • Vierge du 1er décan : 23 août au 1er septembre.

- L'image mythique de ce décan est une femme angélique déployant deux ailes.

- Vous avez un esprit vif, vivant, vibrant.

  • Vierge du 2ème décan : 2 septembre au 13 septembre environ.

- L'image de la Vierge de ce décan est une femme au torse nu, et à la poitrine généreuse dénudée.

On peut s'étonner non !

C'est un décan auquel on attribue pudeur et timidité !

- Mais là, nous sommes dans l'univers de la Vierge, un univers tantôt sage , tantôt fou , et ce signe peut-être en proie à des coups de folies qui lui font braver ses propres interdits.

- Voilà, cette Vierge du 2ème décan aspire à se dépouiller, à se défaire de ses retenues, de sa lucidité critique, afin de parvenir à s'abandonner à ses propres sentiments et à ses propres émotions.

  • Vierge du 3ème décan : 14 septembre au 22 septembre.

- Vous êtes le décan de la Vierge le plus sage qui soit.

- Vous êtes serviable, attentive à ce qui se passe, concentrée.

Des qualités qui sont bien celles que l'on retrouve dans le décan de ce signe.

SIGNE DE LA VIERGE
SIGNE DE LA VIERGE

Sources :

  • mes recherches – mes lectures
  • le langage des symboles
  • Dictionnaire des symboles, des mythes
  • et des légendes
  • ayla7513.free.fr
  • corigif.free.fr
SIGNE DE LA VIERGE

See comments

LES DIEUX PLANETAIRES FIN

August 18 2013, 08:24am

  • MERCURE
LES DIEUX PLANETAIRES FIN

- Dieu romain

Il était à la fois Dieu romain du commerce et des voleurs et également le messager des Dieux de l'Olympe.

Il était coiffé d'un chapeau orné de deux ailes ,tenant un caducée à la main, et ayant des ailes aux pieds.

Il représentait l'image du mouvement, de la vitesse, alors il a été identifié à la planète Mercure, planète qui se déplace avec beaucoup de rapidité dans le ciel. C'est la planète la plus proche du soleil et la plus petite du système solaire.

  • VENUS

LES DIEUX PLANETAIRES FIN

- On la connait bien ! C'est la déesse de la beauté et de l 'amour.

Elle est à la fois d'origine céleste et marine.

La femme du dieu du feu ( Vulcain) le trompa souvent avec Mars. De cette liaison naîtra un fils c'est Cupidon !

Mais voilà, le soleil avait dépisté cette liaison et décida d'aller prévenir Vulcain . Ce dernier demanda à tous les autres Dieux d'être les témoins du crime de ses deux amants .

Vénus ne tarda pas à se venger et rendit le soleil malheureux en amour en le maudissant jusqu'à sa descendance.

Depuis ce jour, c'est pour cela que l'on voit la planète Vénus poursuivre le Soleil, ou bien s'enfuir devant lui.

  • MARS
LES DIEUX PLANETAIRES FIN

-Etait le protecteur de la nature printanière, le moment ou la végétation subit une montée de sève.

C'est pour cela que Mars est le symbole de la virilité de l'amant.

Un peu plus tard, il fut considéré comme le Dieu de la guerre.

Jupiter reprochait à Mars d'aimer les combats, la guerre, la violence.

La couleur de la planète MARS est rouge comme la couleur de la violence , il était évident de le nommer Dieu de la guerre.

  • JUPITER
LES DIEUX PLANETAIRES FIN

- ou ZEUS,

Père et maître des Dieux, Dieu du Ciel, de la Lumière Diurne, du Temps qu'il fait, de la Foudre et du Tonnerre.

Il est le symbole de grandeur, de puissance, d'autorité. Donc, il était naturel que la plus grande des planète porte son nom.

  • SATURNE
LES DIEUX PLANETAIRES FIN

- Appelé Chronos, le dieu du temps, est une divinité très ancienne.

Il détrôna son père Uranus et le castra .

Il craignait de perdre son trône, alors il décida de dévorer ses enfants dès que sa femme Rhéa les mettait au monde.

Folle de douleur et pour protéger la dernière naissance, elle remplaça l'enfant né par une pierre entourée d'un lange.Et, c'est ainsi que Jupiter fut sauver.

Plus tard, et selon la prédiction, Jupiter détrôna son père et lui fit régurgiter ses frères et sœurs, dont Neptune et Pluton.

Saturne symbolise le temps dans sa notion de durée.

  • URANUS
LES DIEUX PLANETAIRES FIN

- Possédait tous les secrets du cosmos. Il créa , le feu, l'eau l'air la Terre.

Avec sa femme Gaïa, il eut de nombreux fils :

les Titans qui créèrent les dinosaures et la végétation de cette époque.

Uranus, voyant ce que ses fils faisaient de la Terre, a déclanché un cataclysme de façon à effacer la création de ses enfants.

Il décida de remettre de l'ordre dans la création et donc, il créa l 'homme en lui enseignant les connaissances nécessaires à l'agriculture.

C'est ainsi que l'homme apprit le calendrier zodiacal afin de déterminer le temps, les saisons pour d'une part planter les semis et, d'autre part pour récolter .

La couleur de la nature est verte et la planète Uranus étant également verte, voilà pourquoi elle porte ce nom.

  • NEPTUNE

LES DIEUX PLANETAIRES FIN

- Son père Saturne le dévora. Son frère Jupiter le sauva.

Jupiter, après avoir détrôné son père, partagea l'univers.

Il confia à Neptune, l'empire des océans, et s'octroya le Ciel et la Terre.

Neptune, Dieu de la mer, est représenté chevauchant les vagues sur un char attelé par des chevaux de mer et armé de son trident.

La planète bleue porte son nom du fait que le bleu symbolise l'eau.

  • PLUTON
LES DIEUX PLANETAIRES FIN

-Son frère Jupiter lui confia le monde souterrain. L'entrée de ce domaine était gardé par le chien « Cerbère ».

Pluton était le Dieu des Morts mais pas de la mort.

Le rapprochement entre la mort et le froid, a donné son nom à Pluton, car cette planète éloignée du Soleil est un astre ou règne le froid et l'obscurité.

LES DIEUX PLANETAIRES FIN

Sources :

  • mes lectures – mes recherches
  • astrosurf.com
  • larousse.fr
  • dinosorias.com
  • bacdefrancais.net
  • astrocosmos.net
  • lycee-cantonal.net
  • jedessine.com
  • jacqueslanciault.com
  • scien-et-vie.com
  • astrotheme.fr
  • mythologica.fr
  • monquotidien.fe
  • mangin.tv
  • kosmopolis.free.fr
  • netmarine.net
  • astro-rennes.com
  • ayla7513.free.fe

LES DIEUX PLANETAIRES FIN

See comments

1 2 3 4 > >>